Naomi Campbelle condamnée à torcher

7 03 2007

Suite au procès pour coups et blessures contre une employée de maison, la débile panthère a été condamnée à cinq jours de travaux d’intérêt général…

Les faits : Au mois de mars dernier, le top-modèle britannique un peu débile avait été arrêté par la police à son domicile de Park Avenue à New York, suite à une plainte de sa femme de ménage, victime d’une violente série de coups sur le visage. Naomi aurait bondi sur sa proie et l’aurait frappée à l’aide de son téléphone portable car elle ne trouvait pas son jeans. Non mais, c’est intense ça, ne pas trouver son jeans. J’aurais fait pire.

La victime, Ana Scolavino, blessée au visage avait dû subir une opération nécessitant quatre points de suture pour refermer la plaie.

Ne pouvant contester les faits, la tigresse au caractère sanguin et un peu alcoolique a donc choisi de calmer le jeux en plaidant coupable.

Le verdict: Le tribunal de New York a condamné la star des podiums à cinq jours de travaux d’intérêt général ainsi qu’à deux jours de stage intensif pour apprendre à maîtriser ses excès de colère et à une amende de 350 dollars pour couvrir les dépenses médicales de la plaignante. Malheureusement pour nous, elle a demandé que ses travaux publics soiuent fait à l’intérieur, sûrement pour éviter le même cirque de Boy George.

Rappelons que l’accusée avait déjà plaidé coupable au Canada, six ans plus tôt, pour avoir également agressé une de ses assistantes.

Est ce qu’une simple condamnation aux travaux d’intérêt public calmera la panthère qui sommeille en elle? Amenez moi la, je n’ai pas peur d’elle. Un Bulldog contre une vulgaire panthère noire…. pffff…

Publicités